Le Mans Tech fait partie du réseau thématique #CleanTech #Mobility de la French Tech.

La French Tech est une initiative de l’état destinée à placer la France parmi les grandes « startup nations ». Son but est de fédérer, accélérer et faire rayonner les startups françaises futures créatrices d’emplois.

La « French Tech » désigne tous ceux qui travaillent dans ou pour les start-up françaises en France ou à l’étranger. Les entrepreneurs en premier lieu, mais aussi les investisseurs, ingénieurs, designers, développeurs, grands groupes, associations, medias, opérateurs publics, instituts de recherche… qui s’engagent pour la croissance des start-up d’une part et leur rayonnement international d’autre part.

La métropole du Mans est labellisée dans le réseau #CleanTech #Mobility qui regroupe toutes les entreprises et structures dont l’activité apporte des solutions nouvelles aux personnes et aux entreprises en déplacement.

Les mobilités de demain s’inventent au Mans

#LeMansTech

Sur la base d’une politique dynamique dans le champ du numérique et de l’innovation, avec une pépinière d’entreprises dédiée dans le quartier de la gare TGV, Le Mans a intégré le réseau des villes de la FrenchTech, en rejoignant le réseau thématique #CleanTech #Mobility.

C’est une véritable reconnaissance de ses compétences technologiques et de sa capacité de progrès. La ville ambitionne notamment de constituer une chaire universitaire pluridisciplinaire et un pôle de niveau international, visant à révolutionner les mobilités de demain : un enjeu de société universel. #LeMansTech est une marque portée et relayée à l’étranger par des entreprises phares dans leur domaine d’activités parmi lesquelles : SGS Automotive (contrôle/normes) STMicroelectronics (électronique), MMA (assurances), ACO (sport automobile), Enedis (réseaux électriques), Orange (télécoms), SNCF (mobilités)

Un gage de rayonnement et d’attractivité sans frontières.

L’expertise automobile

Depuis 150 ans, Le Mans est une terre dédiée au développement des solutions de mobilités : les frères Bollée y ont posé les jalons de la mécanique moderne à la fin du XIXe siècle et la course d’endurance des 24 Heures, fondée en 1923, a fini d’asseoir la réputation de la ville. Lancée, la légende court toujours aujourd’hui.

Un siècle plus tard, Le Mans reste un pôle majeur de l’industrie et de l’innovation automobiles, portées par des acteurs économiques d’envergure (Renault-ACI, CLASS, NTN transmissions Europe, etc.), des startups de pointe (Accacias – Driverless, OnRoak Automotive, E4V ou Beta Epsilon) et des laboratoires de recherche publics/privés travaillant sur les mobilités (Centre d’ingénierie du matériel de la SNCF, Institut de l’automobile, STMicroelectronics, Centre de transfert et de technologie du Mans, Université du Maine, etc.).

Un cercle vertueux favorisant l’émergence des transports et flux humains de demain.